Les moulins

Les alluvions fertiles de la Vaunage ont permis depuis des millénaires, la culture des céréales. Ces céréales étaient broyées de manières artisanales à l’aide de galets le plus souvent en grès. Les premières « meules » étaient de formes rectangulaires. Le grès a été remplacé par le basalte. Plus tard, la forme de la meule devient circulaire donnant vie à la meule rotative. Cependant ces meules sont toujours actionnées à la main. En Vaunage, les traces des premières céréales proviennent de la Liquière (au N-NO de Calvisson). Il s’agissait de blé. Les céréales cultivées en Vaunage étaient blé-froment, orge et à moindre échelle l’avoine.

Les moulins à Calvisson :

Moulins à eau:

  • Moulins sur les affluents du Rhôny: Quatre moulins en amont de Calvisson. Traces sur le terrain.
  • Moulin de Parran: Au dessus de la Font de Floran. Un tronçon de mur épais subsiste.
  • Moulin en amont du pont sur le ruisseau l’Escattes. Un bâtiment subsiste.
  • Moulin de Foulhaquet: Au sud de Calvisson. Un bâtiment à étage.
  • Moulin de Jalot: A la jonction de l’Escattes et de la Tourelle.
  • Moulin de Livières: Sur le ruisseau de la Tourille qui a sa source à Congénies. Aucune trace.
  • Moulin de la Tourille: Au S-E de Maruéjols. Aucune trace.
  • Moulin de Jean de Lion: En amont du Rhôny et du ruisseau d’Escattes subsiste les ruines.
  • Moulin de Pascalet: Situé sur le Rhôny. Ruines.

Moulins à vent:

  • Moulins du roc de Gachone: Quatre moulins dont trois tours subsistent. La base du quatrième est visible.
  • Moulin sur l’emplacement du château en ruines du Castellas.
  • Moulin de Coutelle: Au N-E de Calvisson.
  • Moulin de Foulhaquet: Situé près du moulin à eau cité plus haut, la tour subsiste.
  • Moulin de Jalot: Aucune trace ne subsiste de ce moulin situé près du moulin à eau cité plus haut.
  • Moulin de Pascalet: Sur une hauteur à l’ouest du Rhôny. La tour subsiste.

Photos © SARL Mer et Camargue & Gérard Verhoest